Produits phytosanitaires et santé des abeilles

Des abeilles saines dans une agriculture moderne

Dans des systèmes écologiques intacts, les abeilles fournissent, avec d’autres insectes, une contribution majeure à la pollinisation des plantes utiles et des plantes sauvages. Elles sont donc d’importants auxiliaires pour une agriculture productive, et les garantes d’une alimentation saine.

Quels rôles les insectes pollinisateurs jouent-ils dans la production agricole ?

Ces insectes, comme les bourdons, les abeilles mellifères et abeilles sauvages, sont d’une importance capitale pour la production agricole, ipso facto la sécurité alimentaire mondiale. Pas moins de 80% de la totalité des plantes alimentaires cultivées en Europe (dont de nombreuses sortes de légumes comme les tomates ou les concombres) et 40% de la production alimentaire de la planète bénéficient des prestations de ces pollinisateurs.

Précieuses abeilles mellifèresBee collecting pollen (canstockphoto 5415299)

L’abeille mellifère est le principal pollinisateur des plantes cultivées et sauvages. Pour l’homme, elle est de ce fait un animal domestique très utile. Elle est appréciée des agriculteurs, qui peuvent la mobiliser pour féconder les cultures de manière ciblée. De récentes études semblent indiquer toutefois que le rôle des abeilles sauvages comme celui d’autres pollinisateurs a été jusqu’ici nettement sous-estimé. Contrairement aux abeilles mellifères, les pollinisateurs sauvages, tels les abeilles sauvages et les bourdons, travaillent également à basses températures, par temps de pluie ou de grand vent et sont souvent, dès lors, aussi efficaces sinon plus que celles-ci, voire les seuls à pouvoir féconder certaines plantes à fleurs.

Quelles sont les menaces ?

Pollination by butterflyLes enquêtes scientifiques montrent que la santé des abeilles dépend de divers facteurs. La recherche n’a pas identifié de cause unique, mais voit plutôt une conjonction de facteurs à l’origine du recul des populations d’abeilles observé dans certaines régions. En font notamment partie les virus, bactéries et parasites (p. ex. les acariens) qui infestent les ruches de maladies et ainsi les affaiblissent. S’ajoutent à cela une base alimentaire insuffisante sur l’étendue de la saison, la disparition d’habitats naturels tels que haies et berges naturelles, des conditions climatiques défavorables ainsi que, dans certains cas, l’application inadéquate de produits phytosanitaires ou la négligence de l’apiculteur en matière de soins et d’efforts en faveur de la reproduction.

Beehives

La santé des abeilles est-elle mesurable ?

 

La santé des abeilles subit des influences diverses, ce qui rend difficile toute représentation précise de la configuration des causes.  Les modèles antérieurs se limitaient à un choix restreint de paramètres.  La récente technologie TIC permet désormais, grâce au modèle BEEHAVE, de définir l’état de santé d’une ruche en prenant en considération des facteurs environnementaux comme l’offre alimentaire, l’exposition aux maladies, ainsi que d’autres éléments, notamment des données saisonnières et agricoles.

Produits phytosanitaires et santé des abeille

Avant d’être autorisées sur le marché, les substances actives des produits phytosanitaires font l’objet d’un examen approfondi par les autorités compétentes. Ce n’est pas avant que l’entreprise requérante ait fourni toutes les preuves exigées concernant la sécurité de la substance que celle-ci est enregistrée en vue d’applications spécifiques sur des produits phytosanitaires déterminés. Les effets possibles sur des organismes non ciblés, comme les abeilles à miel, sont passés au crible. Les produits phytosanitaires comptent du reste parmi les substances chimiques les plus contrôlées. Two Bees and dandelion flower, series of dandelion.

Dans de rares cas, des colonies d’abeilles ont été affectées par un emploi non conforme de produits phytosanitaires (p.ex.: non-respect des indications figurant sur les étiquettes des produits). Des instructions et formations appropriées permettent de réduire ce risque. Les cas d’utilisation inadéquate de produits phytosanitaires causant des dommages aux peuplements d’abeilles ont considérablement diminué ces dernières années suite aux efforts accrus des autorités, de l’industrie et des organisations de consommateurs.

Certains travaux récents de recherche théorique postulent que les produits phytosanitaires, même utilisés correctement, pourraient être directement responsables de la perte de populations d’abeilles. Ces études s’appuient sur des essais en laboratoire ou sur d’autres études de conception irréaliste, où quelques abeilles plongées dans un milieu artificiel ont été exposées au principe actif d’un produit phytosanitaire, auquel, dès lors, elles réagissaient. Or, ces thèses n’ont jamais été confirmées dans les conditions réelles d’essais sur le terrain.

Quel est l’état de santé des abeilles aujourd’hui ?

L’annonce de diminutions drastiques de populations d’abeilles depuis la fin du millénaire, en Europe et en Amérique du Nord, notamment durant les mois d’hiver, a nourri de nombreux débats publics sur l’état de santé de ces populations et entraîné un renforcement des dispositions légales concernant l’utilisation des produits phytosanitaires. Actuellement, de nouvelles données émanant des autorités compétentes ainsi que d’organismes de recherche indépendants (l’étude COLOSS, menée sous la houlette de l’Université de Berne), montrent que la santé des abeilles peut être qualifiée de satisfaisante sur plus d’une année en Europe. Ainsi le taux des pertes hivernales 2013/2014  était étonnamment bas et la santé des populations d’abeilles meilleure que prévu l’an dernier.

Qu’entreprend l’industrie pour protéger les insectes pollinisateurs ?

Flowers on meadowA long terme, la santé des abeilles ne peut être améliorée durablement que si tous les acteurs impliqués agissent de concert. L’industrie investit dans la recherche et le développement de nouveaux produits qui présentent encore moins de risques pour les organismes non ciblés, tout en permettant aux agriculteurs de protéger leurs cultures. Avec ses partenaires de l’Etat et les organisations paysannes, elle s’assure aussi que les plus récentes découvertes scientifiques concernant l’application des produits phytosanitaires bénéficient aux usagers.  En outre, avec d’autres partenaires tels que les universités et les instituts de recherche, elle s’engage à améliorer la biodiversité dans l’agriculture (p.ex. grâce aux “bordures végétales”) et à renforcer ainsi durablement les populations d’abeilles.

Implémentation ciblée grâce à la technologie moderne

Les progrès accomplis dans l’application des produits phytosanitaires permettent aujourd’hui une mise en œuvre très ciblée de ceux-ci. En fonction des plantes utiles et de la pression des ravageurs, différentes technologies sont utilisées, comme le traitement des semences, les granulés et les systèmes spéciaux de pulvérisation.

Plus d’informations :

pdficon_small   Fact sheet: Des abeilles saines dans une agriculture moderne (2015)